Il faut dire que je n’ai jamais vu autant de magasins de vêtements. C’est simple chaque marque a sa boutique et il y a donc énormément de choix. On trouve également pas mal de friperies où l’on peut trouver des vêtements de luxe pour un prix dérisoire. Ce qui est pratique aussi, c’est qu’il y a vraiment des rues ou des quartiers pour chaque style vestimentaire. On va alors trouver un quartier pour les skaters, un autre pour les gothiques, etc…

Mais ce qui est remarquable, c’est que dès qu’on sort de ces grandes artères, on marche 200 mètres et on se retrouve alors dans des petites rues campagnardes complètement vides mais remplies de boutiques et de cafés. Ces rues fleuries sont paisibles et on a du mal à croire qu’on est encore à Tokyo alors qu’on est en plein centre. En plus comme l’utilisation de la voiture coûte très cher au Japon il y en très peu et on peut donc marcher sans se faire écraser.

Par contre je suis encore hésitant à prendre des photos de personnes dans la rue. Je demande la permission avant de prendre un cliché mais le problème c’est que les gens posent et du coup ce n’est plus naturel.

Sinon voici une petit sélection de photos prisent à Shibuya, Harajuku et Akihabara:

01

02

03

04

05

06

07

08