Initialement je pensais garder le SV 650 au moins un an, histoire de me faire progressivement à la conduite moto et d'accumuler du bonus niveau assurance. J'en étais plutôt satisfait, n'ayant pas une grand expérience avec seulement quelques mois de permis moto au compteur. Puis il y a quelques semaines lorsque DoK et moi sommes allés prendre possession de son SV 650 — l'infâme copieur — j'ai eu l'occasion de constater en le conduisant sur le chemin du retour que plusieurs trucs clochaient sur le mien : direction beaucoup plus raide, régime moteur plus approximatif... bref, quelques désagréments qui ont fini par me mettre le doute.

En passant devant le concessionnaire Suzuki près de chez moi quelques jours plus tard, j'ai aperçu le GSR 750 qui venait de sortir pour concurrencer frontalement le roi Z750 de Kawazaki. Heureux hasard : le concessionnaire mettait à disposition un modèle d'essai libre afin de permettre aux intéressés ou aux curieux de se faire une idée du bestiau. C'est ainsi qu'après l'avoir essayé pendant près de 2h ma décision était prise : c'est la moto qu'il me fallait.

Je suis totalement d'accord avec tous les conclusions des essais de la presse moto : relativement peu lourde — 210 kg tous pleins faits — et disposant d'un petit gabari pour une 750 cm³, elle est ultra maniable et très précise au niveau du train avant, ce qui rend sa conduite très sécurisante même pour un débutant. Contrairement à mon ancienne moto son rythme moteur est très linéaire et prévisible, et sans l'avoir trop poussée pour l'instant pour cause de rodage on sent qu'elle est capable de monter très haut.
Niveau esthétique, j'ai été conquis par ses lignes acérées et son allure typée mecha japonais[1] ; de plus, pour 1 euro de plus mon concessionnaire m'a fait un pack comprenant un pot LeoVince LV One, un support de plaque d'immatriculation Ermax pour faire sauter cette immonde bavette ainsi que les pare-carter.

Après quelques déboires avec mon assureur, je suis maintenant comblé : c'est un réel de plaisir de conduire cette moto. En septembre je vais partir en compagnie d'anciens collègues motards en weekend road trip en Bourgogne, du côté des lacs des Settons : il parait qu'il y a de belles balades à faire dans ce coin.

Notes

[1] Tout particulièrement avec l'EVA-03 de l'anime Evangelion