HTC avait jeté un premier pavé dans la mare [d'Apple] l'année dernière en proposant le G1 aka Dream, qui malgré son esthétique faisant saigner des yeux était le premier smartphone supportant nativement Android, le mystérieux OS de Google – qui s'est avéré être le fameux "gOS" spéculé depuis des années – dont l'ergonomie est sans doute celle qui s'approche le plus de celle de l'iPhone. Tout ça pour dire que bien que physiquement ça n'était pas encore tout à fait ça quelqu'un osait montrer les premiers signes de rébellion, aucun autre fabriquant de mobiles n'ayant réussi à se relever[1] de la gifle monumentale que leur a mis Apple.

J'avais considéré cette alternative avec attention par dépit de ne pas pouvoir avoir d'iPhone à cause de l'exclusivité en carton de Orange, me résignant finalement à patienter encore car putain mais nan pas moyen, il est vraiment trop moche.
Puis il y a quelques mois j'ai entendu parler d'un nouveau modèle Android-powered en préparation chez HTC, j'ai alors croisé tous mes doigts pour que les designers de HTC aient enfin décroché du LSD afin de nous proposer un appareil dont on n'aurait plus honte de le sortir pour répondre aux appels[2].

Manifestement être maudit sur dix générations ne collait pas avec le career plan desdits designers, il semblerait que j'ai été entendu car ce nouveau modèle semble déjà nettement plus présentable. À mort le clavier physique rétractable, place au presque tout-tactile :

Et là tout de suite, on se dit qu'il y a nettement plus moyen de moyenner des parts de marché à l'iPhone :


(Photos propriété du Journal du geek)

Niveau la comparaison papier avec le téléphone d'Apple, le G2 lui tient là aussi la dragée haute (source le Journal du geek) :

[...] Celui-ci tourne sous la dernière version d'Android (avec le clavier virtuel) et dispose d'un écran TFT LCD tactile (touch-sensitive) de 3,2" (HVGA 320x480), d'un Trackball (un peu comme sur les BlackBerry), du Bluetooth 2.0, du Wifi, de la 3G/3G+, d'un APN de 3,2 MPx, d'une capacité de 512Mo extensible via un slot microSD, d'un accéléromètre et d'un GPS. Il offre une compatibilité AAC, AAC+, AMR-NB, MP3, WMA, WAV, AAC-LC, MIDI, OGG, MP4, 3GP. Il tourne avec un processeur Qualcomm MSM7201a à 528 MHz, son autonomie est de 450 minutes en conversation contre 420h en veille et ses dimensions sont de 113 x 55 x 13.65 mm pour 118,5g.

Pour ceux que ça intéresse, voici une galerie de photos prises lors de la présentation du G2 par SFR.

Maintenant que vous avez les deux concurrents face à face, on peut revenir sur la problématique initiale du billet : bon bah voila : je fais quoi, moi maintenant ?

Autant être franc : l'iPhone, j'en rêve depuis qu'il est sorti. Pas que je sois une facheunne victime du mobile – l'aventure E65 m'a bien refroidit niveau smartphones – mais j'ai toujours aimé l'esthétique des produits Apple et ce depuis ma plus tendre enfance (depuis que Jobs est revenu hein, faut pas déconner non plus) et il se trouve que niveau ergonomie c'est juste du m4ss1ve pwnz0r. De plus, ayant investi dans du matos Apple il y a fort à parier que l'intégration ne posera pas de problèmes et j'ai déjà plusieurs témoignages attestant que la synergie Mac est une réalité.

Là où je suis moins chaud pour l'iPhone, c'est cette impression de fragilité qui me stresse un peu le karma : je suis tellement habitué à malmener (involontairement) mes téléphones portables depuis des années sans qu'ils bronchent que je redoute de pulvériser mon éventuel iPhone en une semaine. Ne serait-ce qu'une égratignure sur l'écran me foutrait en rogne, et je n'aime pas l'idée de devoir faire attention à mon téléphone, tout comme je n'aime pas l'idée d'abimer bêtement mes affaires. Pas vraiment compatible tout ça, je vous l'accorde.
Quant à une possible sensation d'emprisonnement dans le monde Apple j'vous arrête tout d'suite... : je suis passé sous Mac chez moi de mon plein gré et en toute connaissance de cause, il en va de même pour l'iPhone. Je ne téléphone quasi jamais, si j'aime l'iPhone c'est principalement parce qu'on peut faire un tas d'autres choses avec, et on peut le faire avec totale ergonomie.

Ben alors, et le HTC dans tout ça ? Probablement juste une lubie mais j'y vois plusieurs points qui me feraient aller vers lui plutôt que l'iPhone. Pour commencer niveau solidité, puisqu'on vient d'en parler : plus robuste au premier abord – je me fais peut-être des idées, ne l'ayant pas encore tenu en vrai –, je me sentirais plus détendu quand je le manipule. Je ne me fais pas d'illusions pour autant, je doute qu'il aime autant les plongeons depuis le canapé/bureau que mon k750i...
Aussi en faveur du HTC, le fait de ne pas avoir à m'engager dans un forfait spécial iPhone pour une durée abusive, et peut-etre aussi juste par curiosité envers Android, le fait de savoir que c'est un Linux sous le capot et donc un peu de bidouillage en perspective et surtout que SFR n'aura pas souillé le système avec leurs merdes habituelles.

Je vois cependant un énorme handicap pour le G2, de mon point de vue : il n'a pas de prise jack standard pour écouter de la musique. J'écoute énormément de musique et pas avec des écouteurs[3] de merde, ça ne va pas commencer avec ce téléphone. C'est donc un point qui va directement en faveur de l'iPhone, surtout que je suis déjà très familier avec l'iPod touch.

Voilà, c'est à peu près tout ce qui me vient a l'esprit. Au final, je pense que je ferai ma fiotte et que je prendrai un iPhone parce que c'est ma destinée, j'attends juste de voir si les rumeurs de renouvellement de gamme pour cet été se vérifieront.

Notes

[1] Je ressens encore le frisson de la honte quand je repense au pathétique N95 de Nokia, leur "iPhone-killer"... *brrrr*

[2] Rah mais ce *clavier*... non, NON ! Coupez, COUPEZ !!!

[3] je vous les recommande, au passage : Bose Triport IE