Seulement une fois arrivé sur place, on se rend vite compte qu`il ne s`agit pas vraiment d`une salle de concert. L`entrée en fait plus penser à une entreprise où à un hôtel. Ultra propre, ultra blanc. Les personnes sont souriantes et s`empressent de nous renseigner. Cette ambiance trop clean commence à nous mettre dans l`ambiance. Notre but était juste de venir jouer, et rien d`autre.

On nous amène donc dans une arrière salle où tout ce joue. Quelques tables, une scène et le tout entouré par des murs noir. Cette pièce est totalement en retrait de l`entrée corporate. L`ambiance que dégage cette salle me fait penser aux films de David Lynch, complètement irréel. Des verres avec des carafes d`eau sont disponibles sur les tables. Je ne serais pas tenté d`y toucher par peur que l'eau soit droguée.
Rolland s`avance vers nous:
- "Vous n`êtes pas choqué ?" (Faisant allusion à la Scientologie)
- "Heu non... on est juste venu pour jouer"
- "Vous savez, il ne faut pas croire les rumeurs"
Après nous avoir présenté les aspects techniques et comment se déroule les soirées, il revient à la charge :
- "Quel est votre but en tant qu`Artiste ?"
- "Pour l`instant jouer, faire partager notre musique"
- "Ah mais vous savez, il faut avoir des rêves, des envies, pour réussir dans ce milieu difficile. Nous avons des contacts dans le milieu vous savez... ". Il nous donne une feuille avec des cours que propose leur église. Chant, instrument, confiance en soi... et même un cour pour apprendre à contacter les majors.
On se regarde avec ma copine en se demandant dans quoi on est tombé. Sa façon de parler est plutôt particulière: en faisant des grandes pauses avec un large sourire.Il reprend :
- "Je vais vous présenter Amid, c`est lui qui fera la présentation de la scène libre ce soir. D`ailleurs pour pouvez y participer".
Tant qu`on était là, c`était une occasion de jouer pour surtout ne pas revenir. Amid arrive. Aussi focus que vantard et accompagné d'un sourire forcé. Le genre de type prêt à vendre sa mère :
- "Bonjour, je suis Amid. Comique. J`ai joué avec Jamel au comédie club et en ce moment j`ai mon spectacle à la main d`Or" (Il tend un tract qu`il refusera de le lâcher, surement son unique exemplaire). "C`est donc moi qui fait la présentation ce soir".
Il pausera donc quelques questions sur notre groupe, notre thème et les chansons qu`on jouera.

Après avoir fait les balances, on décide d`aller faire un tour aux toilettes. D`ailleurs ils sont surpris qu`on y aille à deux. On demande à une personne de nous indiquer le chemin. Il tient à nous accompagner pour en profiter de faire la visite sur le chemin. Bien sur les toilettes se trouve à l`autre bout du bâtiment. Permettant de passer devant leurs slogans et leurs affiches de propagande "Le monde serait meilleur si on pouvait faire confiance à tout le monde". Des piles de livres sont également en présentation sur un stand. Tout est agencé pour donner envie de découvrir leur "religion". On retrouvera d'autres affiches ventant la grandeur de la Scientologie un peu partout (dans les loges par exemple).

Le show case commence. La salle est peu remplie et les 3/4 du public sont les autres artistes qui se produiront ce soir là. On commence par deux morceaux et on est relayé par un type qui fera une imitation rap de Marylin Monroe. Affligeant. Les spectacles sont mélangés pour "forcer" à rester le plus longtemps possible. A chaque fois Amid, toujours le sourire aux lèvres, n`hésite pas à rajouter une couche pour flatter l`égo pendant les présentations. On reviendra jouer d`autres morceaux mais les autre artistes sont plus étranges les uns que les autres. L`ambiance devient de plus en plus glauque, voir malsaine.

A la fin Rolland reviendra une dernière fois nous donner des conseilles sur notre prestation. Bien sur dans le but de vendre leurs cours pour progresser dans le domaine. Il nous invite d`ailleurs à revenir jouer, ou voir même, prendre une après midi pour nous améliorer. D`ailleurs si on voulait revenir jouer, il fallait venir très tôt pour faire la balance, alors qu`il faut juste mixer une guitare et une voix...

Pressé de se tirer de cet enfer, on nous remet encore des tracts à la sortie. Un questionnaire sur la confiance en soi (toute la scientologie est basée sur ce concept) et une feuille de présentation. Bien sur à chaque fois il faut renseigner son adresse!

Une expérience vraiment étrange. Totalement décalée avec la réalité. Les personnes là bas sont trop accueillante et souriante que ça en devient effrayant. Pourquoi blâmer cette attitude? Le problème est que c'est tellement forcé, tellement factice que ça en devient inhumain. Tout est parfaitement calculé pour mettre les personnes en confiance pour montrer les avantages de la scientologie. Le but du Celibrity Center est clair: Si vous voulez être une star, ils sont là pour vous (moyennant finance) pour vous aidez à devenir un star. Certainement un bon filon pour enrôler de nouvelles recrues qui ont soifs de devenir populaires. Cependant c`est tellement grotesque que cela en devient gerbant. On était vraiment mal à l`aise et ne refourtra plus jamais les pieds dans cette secte.