Il y a quelques semaines nous avions ouvert les hostilités en refaisant à neuf l'architecture DNS du service. Ce que nous avions appelé à l'époque "migration de l'extrême" est en fin de compte une promenade de santé comparé à l'enfer que nous vivons tous trois depuis plus d'une semaine.

Hier soir SantX et sa mighty batte sont venus en renforts pour une partie ultra touchy du process de migration du service : le serveur de mails. Basiquement, migrer un serveur de mails d'un serveur à un autre n'est pas fondamentalement compliqué pour peu qu'on connaisse un tant soit peu son métier de sysadmin. Parce que chez Phantoom on est pas des lopettes on a décidé de corser un peu l'affaire : migrer d'une "architecture" - le mot est bien trop aimable - basée sur Qmail, Courier et Vpopmail vers un système Postfix-Dovecot digne de ce nom. Right.

Je vous passe la liste des combo d'insultes qui ont été inventées en référence à Daniel J. Bernstein - qui, on ne le répètera jamais assez, est l'homme à l'origine de cette calamité qu'est Qmail - et ne vous cache pas que l'autre violent et moi avons bien lutté notre race pour migrer le système en minimisant le downtime tout en faisant en sorte que le changement soit transparent pour les utilisateurs. Au final, nous avons réussi à conserver toutes les boîtes e-mail (avec les mots de passe d'origine) - même celles remplies exclusivement de spam... ça fait mal au cœur, j'vous l'dis moi >_< -, les alias et surtout les mails.

Nous avons terminé ce matin vers 02h30 après quelques petits soucis de DNS finalement réglés - à cette heure-là et après une journée de taff la réflexion est un peu plus laborieuse. Ce matin, malgré quelques incidents mineurs remontés par des utilisateurs tout semble fonctionner sans problèmes... Il nous reste toutefois à régler un problème assez gênant : malgré nos efforts conjugués[1], nous n'avons pas réussi à trouver/faire fonctionner un système de gestion de listes de diffusion : en effet, les deux plus connus que sont Mailman et Sympa fonctionnent nativement en mono-domaine (type unnomdeliste@listes.domaine.com) et par conséquent ne gèrent pas les domaines virtuels de Postfix. Ainsi pour certains de nos clients qui avaient des ML administrées au travers de l'interface Vpopmail (qui en fond utilisait le gestionnaire de ML Ezmlm fonctionnant exclusivement avec... Qmail) nous avons du les remplacer par des alias "classiques" dans Postfix en attendant de trouver mieux.
Cette situation déjà fort inconfortable l'est encore plus du fait que pour le moment notre setup de Postfix n'utilise que des fichiers plats, excluant la possibilité pour les utilisateurs de gérer leurs comptes et boîtes aux lettres eux-même : quand nous aurons stabilisé l'ensemble de la plateforme[2] nous stockerons les tables de Postfix dans une base de données, ainsi les modifications seront possibles via le pannel d'administration des utilisateurs.

Voilà une bonne partie du boulot abattue... plus que quelques jours pendant lesquels nous allons jongler entre la migation du reste des services et les relances des clients.Courage, après ce sera bien... ;)

Notes

[1] Je lance d'ailleurs un appel de détresse : si quelqu'un détient la soluzionne nous sommes preneurs, parce qu'après avoir essayé des tuto/tips tous plus foireux les uns que les autres on est un peu sur les nerfs là :(

[2] Il reste encore à migrer les sites web, avec notamment un passage de PHP 4 à 5 et de MySQL 4 à 5 aussi...